De gros quartz à âmes en Oisans.

C'est lors d'une prospection longue et dans une zone assez éloignée de mon point de départ que je vais finir par m'égarer pour finalement atterrir sur un coin plutôt inédit.

 

Après plusieurs longues heures de marche je finis par tomber sur une petite zone très instable et jonchée de quartz en tous genres. Ce sont des faciès de types tabulaires et avec des âmes, la plupart ont étés broyés par les mouvements de terrain et les déplacements successifs des roches.

 

De gros Quartz attirent alors mon attention, difficile de savoir réellement l'origine car le terrain est très accidenté.Les différents glissements et la tectonique des plaques ont fait leur travail depuis des lustres.Une chose est certaine, il ne sont pas là par hasard...

 

 N'ayant pas vraiment eu de chance pendant la journée, c'est sur cette petite surface de quelques mètres carrés que je vais jeter mon dévolu.Je commence à sortir les gros blocs gênants et à creuser.

 

 

 

 

Le premier Quartz à âme, une belle pièce c'est certain, il n'est que le début d'une découverte toujours plus belle au fait et à mesure que je le trou s’élargit.

 

Le filon est maintenant bien visible après une bonne heure bien laborieuse de grattage, je me hâte à la tache, d'autant plus que le temps commence à être assez chargé.

 Le filon est scindé en deux partie (forme de croix), je m'attaque au bas en prenant la précaution de ne pas trop évacuer la terre au risque de perdre quelque chose de précieux.

Puis quelque chose de plutôt lisse et gros roule dans ma main comme si on me l'avais déposé directement dedans.

Je n'en crois pas mes yeux, un Quartz biterminé gros comme la paume de ma main!

 Avec empressement je le découvre de la Terre avec ma salive tout en espérant qu'il ne soit pas cassé...puis une deuxième surprise, un peu comme le jouet à l’intérieur de l’œuf en chocolat ...Celui-ci est à âme et limpide avec de belles inclusions de Chlorite et surtout intact!

 

Je me prend alors à rêver à ce que ce filon pourrait m'offrir;

"Peut-être un deuxième" , "que vas donc me réserver ce filon? c'est un truc de fou!"

 

Tout en remontant je m'attaque à la suite, un gros bloc bouche ce dernier.Je le contourne par le haut en grattant plus rapidement pour ne pas perdre trop de temps.De petits blocs se détachent entraînant avec eux de beaux Quartz, toujours à âmes.C'est alors qu'une bonne partie de la roche et de la Terre finie par céder découvrant une cavité le long du gros rocher.

"La Torpille" Grand quartz à âme (Oisans), collection Mickaël Flourac
"La Torpille" Grand quartz à âme (Oisans), collection Mickaël Flourac

Je n'ai plus alors qu'à "cueillir" les Quartz.Je tend la main tout en grattant le haut, une seconde partie fini à son tour par céder découvrant alors totalement le filon.

 

Je retiens ma main aussitôt...ces détachements sont toujours délicats, les cristaux en places tiennent souvent difficilement à ce stade et même une petite chute de quelques centimètres pourraient les abîmer.

 

 Au loin le temps commence vraiment à faire des étincelles et il devient maintenant très menaçant.L'orage ne tarde pas à se faire entendre tout prêt...c'est le moment de partir, rapidement, et surtout sans regret.

 

 

Cette découverte lors d'une halte improvisée...un détour suite à une prospection précédente plutôt frustrante qui n'avait rien donnée...

 ...cette montagne n'a décidément pas fini de dévoiler tout ses secrets.